Linda Evangelista parle de sa chirurgie esthétique

linda_evangelista chirurgie esthétique
Le 21 février 2022

Linda Evangelista et sa chirurgie esthétique : C’est un mannequin canadien. Elle a été élue parmi les premiers membres des « Supermodels ». On trouve aussi qu’elle a été l’une des top-model les plus connues du monde durant la période entre la fin des années 1980 et aussi pendant les années 1990. Il y a quelques mois, la belle Linda Evangelista a déclaré qu’elle a été défigurée par une procédure de chirurgie esthétique.

Linda Evangelista et sa chirurgie esthétique

L’ex-star des podiums s’est retrouvée avec des poches de graisse protubérantes aux endroits traités, notamment au niveau des bras et des joues. Mais après des années passées à se cacher, Linda Evangelista a décidé de ne plus se laisser submerger par la honte, et, surtout, de dénoncer ce qui lui est arrivé au grand jour. « Pourquoi ressent-on le besoin de faire ces choses (à notre corps) ? J’ai toujours su que j’allais vieillir. Et je sais qu’il y a des choses qui arrivent au corps. Mais je ne pensais pas que j’allais ressembler à ça », a-t-elle confié au magazine People dont elle occupe la couverture.

Linda Evangelista parle librement

« Sur le plan physique, je ne peux pas me reconnaitre encore, et je ne me reconnais pas en tant que personne non plus », a continué sa parole l’ancienne diva et star des années 80 et 90. Et malheureusement, il n’y a aucun moyen de revenir en arrière. Ni régime, ni pratique sportive ne pourront venir à bout de ces poches de graisse, pas même une aspiration de graisse.

Il est remarquable que la jolie femme Linda Evangelista ait montré sa souffrance à tout le monde pour plusieurs raisons. Ce n’était pas seulement pour soutenir les femmes qui sont dans la même situation qu’elle, mais aussi pour mettre en garde contre cet effet secondaire connu sous le nom de Paradoxical Adipose Hyperplasia (PAH). « J’espère que je pourrais me défaire d’un peu de la honte que je ressens et aider d’autres personnes qui sont dans la même situation que moi. C’est mon but », a-t-elle conclu.