Rhinoplastie en Turquie

La rhinoplastie Turquie est une chirurgie du nez qui a comme objectif principal de corriger les imperfections du nez, en agissant sur sa structure au niveau des tissus, des os et du cartilage.

Faire appel à une chirurgie esthétique du nez peut s’agir d’une action purement esthétique pour rectifier une bosse disgracieuse, un nez trop large, trop long ou trop fin.

La rhinoplastie en Turquie

La personne qui vise à améliorer l’apparence de son nez et affiner son profil peut faire appel à une rhinoplastie en Turquie. La condition principale est qu’elle doit être en bon état de santé générale et ayant des attentes très raisonnables, voir réalisables.

Dans certains cas d’une intervention de rhinoplastie en Turquie, spécialement chez les patients d’origines ethnique différentes : nez africain, nez asiatique ou autre, la pratique de la chirurgie du nez prend en considération l’aspect général du visage et ses caractéristiques afin d’obtenir un résultat harmonieux. Le changement à apporter est mesuré donc selon les résultats attendus : à la base nasale, à la pointe du nez ou aux narines.

Prix rhinoplastie en Turquie

Le prix de la rhinoplastie en Turquie varie selon les gestes chirurgicaux à effectuer et leur association avec d’autres interventions comme la Liposuccion.

Le prix d’une opération nez comprend : les frais de la clinique, les honoraires du chirurgien esthétique et du médecin anesthésiste, l’hébergement à l’hôtel, le transport entre l’aéroport, l’hôtel et la clinique, les analyses et bilans médicaux.

rhinoplastie turquie

Déroulement d’une chirurgie du nez en Turquie

Une consultation préopératoire à la rhinoplastie en Turquie est nécessaire pour examiner toutes les composantes du nez (externes et internes) et l’ensemble du visage. Le choix de l’anesthésie est défini durant la consultation par le médecin anesthésiste.

La chirurgie de la rhinoplastie peut durer entre 1 et 2 heures, et l’hospitalisation est de 2 jours ou plus. L’anesthésie est toujours générale. Le chirurgien choisira des techniques adaptées à chaque cas pour finir par obtenir des résultats comme demandés par le patient.

Après décollement de la peau du nez, les modifications sont effectuées par des procédés de réduction, de plicatures et de sutures du cartilage.

Parfois, des greffes cartilagineuses sont prélevées pour les implanter au niveau des zones creuses du nez (au niveau des fosses nasales ou des oreilles).

Le chirurgien esthétique va traiter une déviation du septum dans le même temps opératoire de la rhinoplastie dans le but d’améliorer la fonction respiratoire du nez.

À la fin de la chirurgie plastique du nez, une attelle métallique sera mise en place sur la partie opérée pendant 7 jours minimum ou même plus. Des mèches peuvent être aussi placées dans les narines durant 24 heures après l’intervention.

chirurgie nez turquie

Types d’une rhinoplastie en Turquie

La rhinoplastie fonctionnelle : La rhinoplastie fonctionnelle a pour but d’améliorer le rôle physique du nez. En effet, elle permet de remédier à l’obstruction nasale en réorganisant les structures morphologiques du nez. On parle souvent d’une septoplastie.

La rhinoplastie médicale : La rhinoplastie médicale est une reconstruction du nez sans faire appel à une chirurgie esthétique. Cette technique consiste à modifier l’aspect du nez dans le but de lui donner la forme demandée par injection de produits de comblement (Exemple : l’acide hyaluronique).

La rhinoplastie ethnique : Une technique purement esthétique, la rhinoplastie ethnique, vise à modifier la morphologie du nez pour d’améliorer l’allure du nez asiatique, nez africain, etc., des formes inhabituelles.

Les suites opératoires d’une rhinoplastie en Turquie

La chirurgie du nez (rhinoplastie esthétique, ethnique ou septoplastie) comporte quelques effets secondaires assez gênantes, on parle surtout durant les premiers jours après l’intervention.

Le patient sentira des douleurs ainsi qu’une mauvaise respiration nasale et qui est dû à la présence des attelles et des mèches.

Il est déconseillé de pratiquer des activités physiques et sportives pendant un mois après la chirurgie du nez, car il est une partie sensible dans le corps humain. L’arrêt de travail doit être entre 7 et 10 jours, selon le cas et le type de l’intervention.

Si le patient a des antécédents de cicatrisation chéloïdienne, le chirurgien évitera généralement la rhinoplastie ouverte. Le respect des recommandations du médecin, notamment celles relatives à l’exposition au soleil, contribue à réduire les risques d’obtenir des cicatrices chéloïdes.