Tout savoir sur le lifting cervico-facial

Lifting cervico-facial
Le 31 mai 2021

Au début du 10e siècle, la technique du lifting cervico-facial a été introduite comme solution chirurgicale pour lutter contre les traces qui se manifestent au cours du temps. Cette technique est devenue très rapidement une arme de rajeunissement extrêmement demandé, y compris avant la seconde guerre mondiale.

Les patients qui demandent une chirurgie de visage, plus précisément un lifting visage se manifestent de plus en plus jeunes, ce qui a obligé les chirurgiens esthétiques à inventer des techniques totalement nouvelles pour s’adapter aux demandes de tous les tranches d’âges.

Quel est le but d’un lifting cervico-facial ?

Actuellement ce que demandent les patients en matière de rajeunissement du visage est un résultat qui comporte trois caractéristiques principales :

-Un résultat parfaitement naturel, c’est-à-dire que personne de l’entourage du patient ne doit remarquer quoi que ce soit si ce n’est un caractère de bonne mine apparente.

-Une opération qui se déroule avec le minimum de pansement et des soins postopératoires réduits pour ne pas avoir des agrafes désagréables à retirer après l’intervention.

-Des résultats durables au maximum (plus que 8 ans de durabilité), sans trop approfondir la technique utilisée par le chirurgien, dans le but de réduire les frais de l’opération qui se classifie comme la plus chère parmi les opérations de chirurgie esthétique connues.

Les techniques d’une opération du lifting cervico-facial

Il existe plusieurs techniques de lifting cervico-facial, qui sont adaptées parfois à des étages de dégradation du visage, qui peuvent être plus importantes que d’autres par exemple au niveau du front, le milieu du visage ou le cou.

Parmi ces techniques on peut citer 2 exemples importantes :

-Le lifting cervico-facial biplan : Il s’agit d’une opération relativement importante, qui dure entre deux à quatre heures selon la demande et la difficulté des cas. Les cicatrices sont situées autour de l’oreille à la lisière des cheveux, donc elles sont quasi invisibles. Cette technique a une durée de vie moyenne de 8 à 15 ans en fonction de la qualité des fibres élastiques dermiques, et du mode de vie du patient car l’abus d’alcool ou le tabac a des effets sur la durée de vie de l’intervention.

-Le micro lifting : Une technique exercée pour faire retouche après un premier lifting cervico-facial, ou bien au profit des patients jeunes qui se plaignent de bajoue ou d’une peau flasque au niveau du cou et du visage. Le micro lifting est beaucoup plus léger et peut se pratiquer en ambulatoire sous une simple anesthésie locale. Les soins postopératoires sont limités au maximum et il faut environ trois semaines pour retrouver une vie sociale au rythme normal.

Conclusion

Prendre la bonne décision en ce qui concerne l’opportunité de réaliser un lifting cervico facial n’est pas facile car plusieurs paramètres doivent être analysés, et le plus important la confiance doit être existante, soit chez le chirurgien ou le patient. Le chirurgien ne doit pas opérer par amour du gain, et le patient qui ne doit pas foncer pour une opération sauf qu’elle doit être pratiquée dans les règles de l’art et les résultats sont garanties.